Casque Philips SHC8535 : Test et avis complet sur ce casque de salon

Philips SHC8535-test-avis

À moins que vous ayez passé plusieurs années au fond d’une grotte sombre, vous connaissez forcément Philips. Ce géant Européen de l’électroménager,  de l’audio et de la vidéo, propose généralement des produits de bonne qualité à des prix plutôt attractifs. Aujourd’hui, je teste le casque sans-fil SHC8535, qui est un casque de salon fonctionnant via radiofréquence.

Est-il performant ? La conception est-elle sérieuse ? Qu’en est-il du confort ? J’ai pu conserver ce casque une semaine entière à la maison, et j’en ai profité pour l’analyser sous toutes les coutures. Voici donc mon test détaillé, suivi de mon avis final en bas de page.

Ma note
  • Qualité de fabrication
  • Confort
  • Commandes
  • Connexion
  • Autonomie
  • Performances audio
4.2

En bref

Ce Philips SHC8535 est un super casque de salon. L’utilisation est très simple, grâce à une base émettrice qui choisi la fréquence pour éviter au maximum les interférences. Le confort du casque est très bon, et les performances audio tout à fait satisfaisante. Que ce soit pour écouter de la musique ou regarder des films sans déranger personne, c’est un casque sans-fil idéal.

 

Caractéristiques techniques

  • Type de casque : Fermé – Circum-aural
  • Émetteur radiofréquence (jusqu’à 80 m)
  • Réponse en fréquence : 10 à 20 000 Hz
  • Puissance max : 100 dB
  • Autonomie : 15 heures
  • Batterie : Piles AAA rechargeables
  • Poids du casque : 308 grammes (avec les piles)

 

Design sympa et bonne qualité de fabrication

Je commence par le look, que j’ai trouvé immédiatement sympa au déballage. Le casque est entièrement en plastique, mais il ne fait pas cheap du tout. Il y a un mélange de mat et de brillant plutôt joli, avec un changement de texture et un effet métal bien reproduit. Le look est finalement assez classique, mais il y a de jolies finitions, comme la courbure de chaque côté de l’arceau ou encore le tissu rouge au fond des écouteurs. L’esthétique est un concept subjectif, mais ce casque sans-fil Philips devrait plaire au plus grand nombre.

Concernant la qualité de fabrication, c’est là aussi du beau travail. Les plastiques sont solides, et l’assemblage est très sérieux. L’arceau est en aluminium, il est bien souple, ce qui laisse présager une bonne résistance à la torsion ainsi qu’un bon confort. Le réglage se fait simplement, et cette zone critique est renforcée.

Contrairement à un casque JBL Harman T450BT qui fonctionne seul via une connexion Bluetooth, ce Philips SHC8535 possède une base émettrice. Elle reprend la couleur anthracite et les plastiques du casque. Quand on pose le casque dessus, on a un bel objet qui ne fera absolument pas tâche dans le salon. En plus, on saura toujours où poser et où retrouver notre casque sans-fil.

 

casque salon sans fil pas cher

Un excellent confort

Une fois le casque Philips sur la tête, on retrouve de suite le confort d’un bon casque de salon. Si un casque nomade comme le Mpow est déjà confortable, on est clairement deux ou trois niveaux au-dessus avec ce modèle. On ressent également de suite la bonne isolation passive. J’ai cru que la TV s’était éteinte lorsque j’ai mis le casque sur mes oreilles. On va donc pouvoir s’immerger efficacement dans nos films sans être dérangé.

Avec un peu plus de 300 grammes sur la balance, ce casque reste dans la bonne moyenne. La mousse au niveau de l’arceau est assez généreuse, ce qui permet de répartir le poids idéalement. On ne ressent pas de gène désagréable sur le haut de la tête.

Dans le même temps, les oreilles sont entourées efficacement par des coussinets bien rembourrés. C’est tendre et dense à la fois, avec un simili-cuir doux. Bref, on se sent bien avec ce casque sur la tête, et on pourra sans problème le garder plusieurs heures pour regarder une série ou pour écouter un opéra. Le maintien est également plutôt bon, on pourra sans problème se déplacer dans la maison ou même faire quelques exercices sportifs sans risque de le faire tomber.

Le petit bémol est que le casque est fermé, et qu’il tient un peu chaud. En hiver, c’est très bien, en été on risque de transpirer légèrement.

 

Installation et commandes

La première chose à faire est d’installer la base. Il suffit simplement de la brancher sur secteur, et de la relier en RCA ou via le câble jack 3,5 mm, à une source audio. Ça fonctionne avec mon ordinateur, mais également avec mon smartphone. On pourra aussi brancher la TV sans le moindre problème. Un adaptateur jack 6,35 mm est également fourni dans la boite, pour connecter un ampli par exemple.

On démonte ensuite l’écouteur gauche du casque pour mettre les piles rechargeables fournies. La manipulation est vraiment très simple et ne prend que quelques secondes. Une fois les piles à l’intérieur, on allume le casque en appuyant sur le bouton de l’écouteur droit, et la connexion va s’opérer automatiquement. Le casque va choisir la meilleure fréquence afin d’éviter les perturbations en tout genre.

Une molette nous permet ensuite de gérer le volume comme on le souhaite. Enfin, un dernier bouton nous donne la possibilité d’activer le Bass Boost, qui comme son nom l’indique, va apporter plus de puissance au bas du spectre audio. L’utilisation est donc très simple, il ne faudra que quelques minutes pour comprendre comment utiliser le casque.

 

philips shc8535 pas cher

Connectivité entre la base et le casque très efficace

La base émettrice communique avec le casque récepteur via radiofréquences. Il n’est pas nécessaire de faire une recherche manuelle pour appairer les deux modules, ils ont chercher automatiquement le canal parfait qui permettra d’éviter au maximum les interférences. Ça fonctionne à la perfection, et il ne faut que quelques courtes secondes pour que le casque soit prêt à jouer nos musiques favorites.

Si vous entendez des grésillements, c’est qu’il est peut être nécessaire d’éteindre ou d’éloigner de la base, quelques appareils électroniques. J’ai beaucoup d’appareils à la maison, et je n’ai pas rencontré le moindre problème, mais j’ai lu des commentaires qui expliquaient que l’utilisateur devait éteindre un appareil en particulier pour que la connexion soit impeccable.

On peut ensuite s’éloigner jusqu’à 80 m de la base, et le casque doit produire toujours la même qualité de son. Les 80 m sont réels s’il n’y a pas de mur qui vous sépare. Dans une maison, avec 2 ou 3 murs qui font blocage, on ne pourra pas s’éloigner à plus de 20 ou 30 m. Chez moi je peux me déplacer dans toute la maison sans que le signal ne se coupe. Ça fonctionne même dans le jardin.

 

Une bonne qualité audio

Les casques Philips possèdent toujours un son un peu marqué. Lorsqu’on a l’habitude, on reconnaît un casque Philips sans ouvrir les yeux, juste en écoutant les premières notes. Pour les audiophiles, c’est une hérésie, pour le commun des mortels, cela permet d’avoir un son clair, doux et chaleureux. C’est le cas avec ce casque.

Les basses sont bonnes, assez dynamiques et pas trop en avant. Ici, on privilégie l’équilibre. Les médiums sont légèrement sur le devant de la scène, et on a réellement de belles voix bien reproduites. Les aigus sont légèrement plus discrets, mais ils restent suffisamment présents. En terme de définition, ce casque apporte un bon détail, qui nous permet de bien profiter de nos morceaux préférés.

Le Bass Boost met trop les basses en avant pour une écoute musicale. Même pour de l’électro ce n’est pas agréable. En revanche, ce mode est plutôt bon pour le cinéma. On a alors des explosions surprenantes qui nous font sursauté du fauteuil.

Plus on s’éloigne de la base, et plus on entend un souffle dans les écouteurs. Dans le salon, à quelques mètres de la base, on ne détecte quasiment pas ce léger bruit de fond.

 

philips shc 8535 test

Autonomie

Philips promet 15 heures de son nom stop avec une charge complète. Le fabricant néerlandais s’est vu un peu trop beau, puisque je n’ai pas eu droit à plus de 12 heures, à un niveau de puissance correct. C’est pas mal, sans être génial. Il y a des casques Bluetooth comme le Cowin E7 qui tiennent plus de 20 heures.

Cela dit, c’est un casque de salon. De ce fait, on ne l’emporte pas à l’extérieur et il reste sur sa base lorsqu’on ne l’utilise pas. Lorsqu’il est posé, il se recharge automatiquement, et un petit voyant vers nous indique lorsqu’il est en charge. On note tout de même qu’il charge lentement, puisqu’il faut environ une heure de charge pour une heure d’écoute…

On apprécie en revanche de pouvoir remplacer les piles rechargeables lorsqu’elles n’offrent plus autant de d’autonomie. Trop de casques meurent rapidement à cause d’une batterie non-amovible. Ici, il n’y a aucun risque pour que ça arrive.

 

Conclusion : Mon avis sur le casque sans-fil Philips SHC8535

Philips ne déçoit que très rarement ces clients, et je pense que les utilisateurs de ce casque ne se plaindront pas de ses performances. La qualité de fabrication est très bonne, avec des plastiques robustes et un niveau de finition plutôt élevé pour un produit de ce prix.

L’utilisation est simple, avec une base émettrice qui communique automatiquement avec le casque pour trouver le meilleur canal possible afin d’éviter les interférences. Ça marche très bien, et on peut alors profiter d’un son de qualité, à la fois rond et chaleureux. Ce casque est très bien pour écouter de la musique dans le salon, et il se débrouille encore mieux pour regarder quelques films.

L’autonomie est bonne, sans être exceptionnelle, et c’est finalement l’unique défaut de ce casque. Son prix actuel est réellement excellent. Si vous cherchez un bon casque de salon performant et pas trop cher, alors foncez, vous ne regretterez pas.