Comparatif 2018 des meilleures souris sans-fil : Test et Avis

On pense parfois à tort, qu’une souris n’a pas d’utilité et qu’il suffit de prendre la première venue pour réaliser nos tâches informatiques. En réalité, on peut gagner beaucoup de temps en utilisant une bonne souris.

 La précision sera meilleure et votre efficacité également. C’est aussi vrai pour les jeux vidéo, où une souris peut clairement vous aider à faire la différence. Si elle est sans-fil, c’est encore plus pratique !

Je vous propose donc de découvrir ici ma sélection des meilleures souris sans-fil en 2018, avec des valeurs sûres, des souris haut de gamme très performantes et d’autres souris pas chères mais toujours efficaces. Je vous explique ensuite comment choisir votre souris et pourquoi vous ne regretterez pas ce petit investissement.

 

Tableau comparatif 2018 des meilleures souris sans-fil

Logitech MX Master Logitech M560 VicTsing 2,4G
test-avis-Logitech-MX-Master-Souris Logitech-M560-test-avis avis-souris-sf-victsing-2-4g
DPI Max 1600 1000 2400
Connexion Récepteur radiofréquence + Bluetooth Récepteur radiofréquence Récepteur radiofréquence
Nombre de boutons 6 boutons + 2 molettes 5 boutons + 1 molette 5 boutons + 1 molette
Boutons configurables
Capteur Laser Laser Optique
Taille 126 x 86 x 48 mm 112 x 68 x 39 mm 104 x 70 x 38 mm
Poids 145 grammes 104 grammes 63 grammes
Prix

Avis / test des meilleures souris en 2018

Le top du top : Logitech MX Master

test-avis-Logitech-MX-Master-SourisVous cherchez une super souris polyvalente, aussi bien adaptée aux tâches professionnelles, qu’à la navigation et au jeu ? Alors vous venez probablement de la trouver. La Logitech MX Master est la souris haut de gamme du fabricant suisse. Sa qualité de fabrication est vraiment très sérieuse, avec des matériaux robustes et agréables au toucher. L’assemblage est impeccable, avec des boutons bien intégrés.

La prise en main est excellente, grâce à une ergonomie particulièrement bien étudiée. Que vous ayez des grandes ou des petites mains, vous devriez apprécier sa manipulation. Tous les boutons répondent parfaitement, et on adore la molette de scrolling à défilement rapide, ou encore la deuxième molette au niveau du pouce pour le défilement horizontal.

C’est clairement une souris super complète, entièrement configurable pour chaque application que vous utilisez. Elle se connecte en Bluetooth et peut conserver en mémoire jusqu’à 3 appareils différents. Sa précision et sa réactivité sont idéales pour tout type de travaux ou de jeu, et le capteur fonctionne même sur le verre. Bref, c’est le top. Je vous en dis plus sur la Logitech MX Master dans mon test complet.

 

 

Le bon rapport qualité/prix : Logitech M560

Logitech-M560-test-avisMoins complète, mais aussi bien moins chère, cette souris Logitech est un excellent compromis entre le haut de gamme et l’entrée de gamme. Elle possède une très belle qualité de fabrication, sans fioriture, mais avec des matériaux solides. Sa forme ergonomique est adaptée aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers.

La préhension est très bonne, on peut facilement poser tous les doigts sur la souris de manière confortable. On trouve deux boutons sous le pouce, le clic droit et le clic gauche, et la molette de scrolling. Cette dernière possède un défilement super rapide, avec la roue qui tourne toute seule si on la lance avec assez de puissance. Cela permet de descendre rapidement tout en bas d’une longue page. Un bouton au-dessus nous permet de gérer le mode d’utilisation de la molette, et de passer aussi en mode horizontal.

La précision est bien au rendez-vous, avec un capteur de qualité laser qui permet de gagner en réactivité. Le curseur répond parfaitement à nos mouvements. La connexion sans-fil se fait via un récepteur radiofréquence, que l’on peut ranger directement dans la souris lorsqu’on ne l’utilise pas. C’est donc une excellente souris, à un prix très correct. Je vous en dis plus sur le test complet de la Logitech M560.

 

 

La meilleure à petit prix : VicTsing G2,4

avis-souris-sf-victsing-2-4gÀ environ 10€, cette souris est plutôt incroyable. Bien sûr, elle n’a pas les qualités de précision et de réactivité des modèles au-dessus, mais pour une utilisation bureautique, beaucoup ne verront pas de différences. La VicTsing G,24 possède une qualité de fabrication assez remarquable. Tous les boutons sont parfaitement intégrés, et leur manipulation est agréable.

C’est une souris 6 boutons, ce qui est assez rare à ce prix, et elle nous donne la possibilité de gérer la navigation plus facilement grâce aux deux boutons sous le pouce. La molette est agréable à utiliser, avec un crantage bien présent. Un dernier bouton permet de gérer le niveau de DPI entre 5 niveaux. C’est pas mal pour passer à plus de précision et de sensibilité rapidement. On l’utilise aussi bien pour les jeux que pour quelques tâches informatiques.

La précision est tout à fait satisfaisante, ainsi que la réactivité. Le capteur va nécessiter un tapis de souris pour fonctionner au maximum de ses possibilités. Clairement, à ce prix, on trouve difficilement une souris aussi complète que cette VicTsing G 2,4.

 

 

D’autres souris à petit prix intéressantes

Logitech LGT-M185G

C’est ce que l’on appelle une souris sans-fil de base. Avec ses deux clics plus la molette de scrolling, elle se présente comme une suris très simple et c’est ce qu’elle est. Cependant, dans la simplicité, elle amène l’essentiel. La qualité de fabrication est tout d’abord très satisfaisante pour le prix, avec une coque agréable au toucher, et une forme adaptée à toutes les mains, des droitiers ou des gauchers. Les patins sous la souris offrent une excellente glisse.

Les clics droit et gauche sont assez discret, ce qui est plutôt agréable au quotidien. La souris offre une bonne précision, largement suffisante pour une utilisation bureautique. Évidemment, pour des tâches réclamant beaucoup de réactivité et un maximum de précision, elle ne sera pas idéal, mais pour naviguer sur le net, répondre à des mails ou chercher des informations, on s’en contentera très bien.

Le récepteur radiofréquence est tout petit et la connexion se fait très facilement. Elle reste également très stable. Bref, si vous cherchez une petite souris très simple, fiable et durable, alors cette Logitech LGT-M185G devrait certainement vous intéresser.

 

 

VicTsing G 2,4 Récepteur Nano

souris sans fil pas cherEn toute entrée de gamme, à moins de 10€, cette souris se montre plutôt étonnante. Elle est tout d’abord très fine, ce qui nous permet de la ranger et de l’emporter partout avec nous très facilement. Sa qualité de fabrication est plutôt correcte, et elle est proposée dans différentes couleurs. Tout le monde devrait alors trouver son bonheur.

Elle se connecte à l’aide d’un dongle radiorécepteur qui se branche en USB sur l’ordinateur. La connexion est excellente, et reste toujours très stable. La précision est correcte, largement suffisante pour une utilisation bureautique. Elle n’a que deux boutons, avec une molette ronde. L’utilisation est donc très simple et basique.

Le gros point fort de cette souris, c’est sa discrétion. Pour ce prix-là, avec une souris sans-fil silencieuse, c’est assez étonnant. On n’entend quasiment pas les clics, et on pourra alors utiliser notre ordinateur, même si quelqu’un dort à côté de nous. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous dis tout sur cette VicTsing G2,4 Récepteur Nano dans mon test détaillé.

 

 

Pourquoi choisir une souris sans fil ?

En réalité, la question serait plutôt, « pourquoi pas ? » En effet, il y a quelques années, les souris sans-fil se déchargeaient très vite et surtout elle manquaient de précision. C’est encore un peu le cas, et les joueurs professionnels préfèrent toujours les souris filaires qui sont généralement un tout petit peu plus réactives.

Cependant, pour une utilisation bureautique, pour de la navigation sur le net ou pour des tâches informatiques diverses, on ne voit pas de différence de réactivité entre une souris filaire et une souris sans-fil. À vrai dire, même pour le jeux, seuls les pros verront une légère différence, mais le joueur occasionnel se contentera sans problème d’une souris libre de tout cordon.

Ne pas avoir de câble, c’est évidemment plus pratique, il n’y aura jamais de nœuds, et on ne fera pas tomber la souris en tirant malencontreusement sur le câble. Du côté de l’esthétique, c’est également mieux sur le bureau d’avoir un câble de moins qui traîne.

Une souris sans-fil est donc surtout plus pratique à utiliser et à transporter. Pour un ordinateur portable, la souris sans-fil sera évidemment beaucoup plus agréable. C’est notamment le cas si on a l’habitude d’utiliser l’ordinateur ailleurs que sur un bureau. Assis sur le canapé, pouvoir déposer la souris sur la table basse sans avoir besoin de la débrancher, c’est forcément bien plus pratique.

 

Comment choisir sa souris sans-fil ?

On va choisir sa souris sans-fil, à peu près de la même façon qu’on choisirait une souris filaire. Il y a seulement un point qui différencie les deux, c’est la technologie de connexion. Pour les souris sans-fil, il y a deux possibilités. La première, et la plus courante, c’est le récepteur radiofréquence. Il est tout petit, et se branche sur un port USB de notre ordinateur. Dès qu’il est branché, la souris fonctionne normalement. C’est simple et très efficace.

La seconde possibilité est le Bluetooth. Ici, on pourra connecter notre souris à un ordinateur très simplement, sans utiliser de port USB. La connexion Bluetooth permet généralement de manipuler aussi des tablettes, et surtout de garder en mémoire plusieurs appareils. On pourra alors passer d’un ordinateur à un autre avec la même souris.

Les critères techniques

La forme et la taille

Autant que possible, il faut choisir une souris adaptée à notre main. En entrée de gamme, toutes les souris ont plus ou moins la même forme. Certaines seront cela dit plus compactes ou plus fines, ce qui peut être un atout si on se déplace souvent. On la rangera alors bien plus facilement.

Si on reste la plupart du temps au bureau ou à la maison, alors on peut choisir une souris plus grande. À vrai dire, plus on monte en gamme, et plus les lignes sont travaillées. L’ergonomie est pensée pour que la souris s’adapte du mieux possible à la main de l’utilisateur. Il y a aura par exemple une zone confortable pour poser le pouce, l’annulaire et l’auriculaire.

Certains vont préférer les souris plutôt plates pour poser la main entièrement de tout son long, alors que d’autres préfèrent qu’elle soit plus haute, pour poser la main en biais. On parle alors de souris verticales, qui permettent une position souvent plus naturelle. Le conseil le plus simple serait de choisir une souris assez grande si vous avez de grandes mains. Cela dit, les petites mains peuvent apprécier les grandes souris aussi, et inversement…

Bien sûr, toutes les souris ne sont pas adaptées aux gauchers. Si vous faites partie de cette frange de la population, alors il faudra bien chercher une souris conçue pour les gauchers. Certains modèles sont cependant ambidextres, comme la Logitech M560 de mon comparatif.

 

Les boutons

C’est évidemment un critère important. Tout dépend de l’utilisation que vous comptez faire de votre souris. Si vous cherchez un outil tout simple pour seulement naviguer un peu sur le net, et faire quelques tâches informatiques très simples, alors une souris basique avec les clics droit et gauche, ainsi que la molette de scrolling, sera suffisante.

En montant légèrement en gamme, vous aurez généralement 2 boutons supplémentaires au niveau du pouce. Ils vous permettront en principe de faciliter la navigation en permettant le retour à la page précédente, ou l’avance à la page suivante.

Ensuite, plus on monte en gamme et plus il peut y avoir de possibilité. On peut trouver une deuxième molette pour le scrolling horizontal, ou bien un bouton pour régler la sensibilité (DPI) sans se rendre dans les paramètres. D’autres souris offrent plus de 20 boutons au total pour différentes utilisations, mais essentiellement pour les joueurs.

 

La possibilité de paramétrer

Certains fabricants, comme Logitech, donne la possibilité de configurer la souris à notre guise. On peut alors régler chaque bouton et les adapter notre outil à notre activité. Ça peut être très pratique et on peut alors gagner un temps énorme. Certains vont par exemple faire des « copier/coller » en deux clics, d’autres vont accéder à une application d’un seul clic, d’autres encore vont pouvoir programmer des touches spéciales pour leurs jeux.

 

Les différents capteurs

On trouve 2 principaux capteurs qui équipent les souris sans-fil.

Le capteur optique : Il s’agit d’une LED qui émet une lumière sur une surface, et qui reflète au travers d’une lentille. Le capteur va analyser les aspérités de la surface, et il calcule alors la trajectoire de la lumière. Il reproduire la même trajectoire avec le curseur de la souris à l’écran. C’est une technologie qu’on retrouve sur la plupart des souris d’entrée et de moyenne gamme. C’est largement suffisant pour de la bureautique basique, mais ce n’est pas la technologie la plus précise.

Le capteur laser : Ici, les bases de calcul sont identiques au capteur optique, mais au lieu d’une lumière LED, on utilise un faisceau laser qui permet au capteur d’obtenir un scan bien plus précis de la surface sur laquelle la souris repose. De ce fait, on gagne en précision. Certains lasers vont même permettre une utilisation sur tout type de surface, y compris le verre. Les souris à capteur laser sont toujours plus chères, mais elles se montrent plus performantes.

 

C’est quoi un DPI ?

Quand on lit le descriptif d’une souris, on remarque souvent que le DPI est mis en avant par les fabricants. De quoi s’agit-il exactement ? Dans les pays anglo-saxons on parle de DPI (Dot Per Inch), et dans les pays français on parle aussi de PPP (Points Par Pouce).

Cela représente la sensibilité de capteur et donc de la souris. Le DPI ou PPP représente le nombre de pixels que parcourt le curseur de la souris sur un déplacement d’un pouce (2,54 cm) sur le tapis ou le bureau. Plus le DPI est grand, moins on aura besoin de bouger la souris pour traverser l’écran avec le curseur.

Les joueurs veulent généralement un DPI important, car cela leur permet de réagir plus vite. La précision est cela dit parfois plus délicate ainsi, et le moindre tremblement sera fatal. Il faut faire un maximum d’essai pour trouver son bonheur et son DPI idéal.

Le fait de pouvoir changer de DPI rapidement grâce à un bouton de la souris, permet de changer la sensibilité selon ce qu’on est en train de faire. Il est par exemple possible que l’on souhaite une sensibilité très basse pour retoucher une photo sans “déborder” , puis on retrouvera une sensibilité normale pour naviguer sur le net. Enfin, on passera à une sensibilité plus haute pour jouer à un jeu de tir.